Nutrition : faire baisser son taux de glycémie durablement et sans se priver

En matière d’alimentation, Michael et moi étions aux antipodes. Il y a vingt ans de cela, son alimentation était pauvre en matières grasses alors que, pour ma part, je mangeais ce qui me faisait plaisir tout en consommant une quantité raisonnable de matières grasses. Au cours de la décennie qui a suivi, son tour de taille s’est épaissi et il a développé un diabète de type 2. J’ai, à l’inverse, conservé ma ligne d’antan.
© istock





En matière d’alimentation, Michael et moi étions aux antipodes. Il y a vingt ans de cela, son alimentation était pauvre en matières grasses alors que, pour ma part, je mangeais ce qui me faisait plaisir tout en consommant une quantité raisonnable de matières grasses. Au cours de la décennie qui a suivi, son tour de taille s’est épaissi et il a développé un diabète de type 2. J’ai, à l’inverse, conservé ma ligne d’antan.

Les conseils qu’on lui avait prodigués devaient être erronés ? Supprimer les matières grasses, comme on le sait aujourd’hui, ne nous prive pas simplement d’une source importante de nutriments, cela nous conduit bien souvent à augmenter la consommation d’autres aliments néfastes, comme les glucides raffinés. Une idée fausse que Michael a pointé du doigt au cours de ses recherches sur le jeûne et la perte de poids. Plus récemment, dans son livre intitulé 8 semaines pour en finir avec le diabète sans médicaments, il a mis à jour de nouvelles évidences qui permettent de penser différemment l’alimentation.

Avant qu’il ne se lance dans ses recherches, et dans le cadre de mon métier, j’aurais naturellement conseillé à une personne souffrant de diabète de type 2 de suivre un régime pauvre en matières grasses, de limiter le sucre et d’essayer de perdre du poids. Malheureusement, comme dans la majorité des cas, ces conseils n’auraient pas abouti aux changements escomptés et j’aurais fini par prescrire un traitement médical.

À l’heure d’aujourd’hui, mon approche est complètement différente. Quand je rencontre une personne dont le taux de glycémie est élevé, je lui demande d’oublier tout ce qu’elle sait en matière de régime et je lui présente les résultats.

Des nouvelles études scientifiques qui soutiennent une approche basée sur une perte de poids rapide pour favoriser la baisse et le maintien du taux de glycémie. Je lui explique ensuite que si elle limite les féculents et les sucres dans son alimentation, la sensation de faim disparaîtra et son corps retrouvera, peu à peu, ses mécanismes naturelles de satiété.

La plupart de mes patients ont alors très envie de tenter l’aventure et ceux qui persistent dans le régime anti-diabète voient souvent leur taux de glycémie baisser drastiquement au cours des premières semaines. Les pertes de poids sont significatives et les tours de taille s’affinent de 5à10cm.

8 semaines pour en finir avec le diabète sans médicaments pose les bases d’un programme audacieux et radical dans lequel il vous faudra vous limiter à 800 calories par jour pendant une période pouvant aller jusqu’à 8 semaines. Cette approche est la manière la plus efficace d’arriver à un changement rapide et les recettes de ce livre ont été écrites dans ce but. La répartition des calories pourra être équilibrée tout au long d’une même semaine : vous pourrez, par exemple, consommer 900 calories certains jours puis 700 les jours suivants – ce régime n’est pas à la calorie près.

Comme Michael l’a souligné dans son avant- propos, toutes les recettes de ce livre s’inspirent d’une alimentation méditerranéenne, car de nombreuses études ont prouvé son efficacité dans la perte de poids et l’amélioration de la glycémie. Au cours des dernières années, nous avons fourni un effort conscient, dans notre maison, pour nous orienter vers un régime plus pauvre en glucides de digestion facile, plus riche en matières grasses, dans lequel nous consommons avec plaisir huile d’olive, poissons, oléagineux, fruits et légumes, et certains aliments que nous avions bannis comme les yaourts au lait entier ou les œufs.

J’espère que ces recettes vous raviront autant qu’elles ont plu à mes patients, si j’en crois leurs éloges. Nombreux ont-ils été à me dire que ce régime est le premier qu’ils ont réussi à suivre sur le long terme. Mais comme il ne peut exister un unique régime pour une multitude de personnes, si vous trouvez trop difficile de vous limiter à 800 calories, chaque jour, pourquoi ne pas essayer la méthode 5:2 : 800 calories 2 jours par semaine uniquement. Les 5 jours restants vous continuerez à adopter une alimentation d’inspiration méditerranéenne, mais sans compter vos calories. Il vous suffira de doubler les proportions ou d’y ajouter quelques extras : une salade supplémentaire, une portion de légumes ou quelques cuillerées de lentilles, de haricots secs, de boulgour ou de quinoa, davantage d’oléagineux, de graines, de céréales complètes ou même, occasionnellement, un morceau de pain complet. Avec cette méthode, vous atteindrez vos objectifs plus lentement, mais avec la même efficacité.

 

Dr Clare Bailey

Si cet extrait vous a intéressé,
vous pouvez en lire plus
en cliquant sur l'icône ci-dessous 

 Couverture de livre