Les comportements qui sauvent, Grande cause nationale 2016 ?

 

« En réponse à l’appel à candidature lancé par le premier ministre le 17 février dernier, les sapeurs-pompiers de France, la Croix‐Rouge française et la Protection Civile, acteurs majeurs des premiers secours ont décidé de déposer un dossier de candidature commun pour faire des comportements qui sauvent la Grande cause nationale 2016.

 

> Inciter chacun à adopter les comportements qui sauvent

Au quotidien, les risques qui nous entourent sont nombreux. Des risques courants : malaise, coupure, brûlure, étouffement, arrêt cardiaque, etc. ; et des risques plus exceptionnels : tempête, inondation, attentat, etc. Dans les deux cas, les bons comportements peuvent sauver des vies. Qu’il s’agisse de comportements préventifs pour se protéger, ou de gestes de premiers secours pour réduire les conséquences de ces risques, des réflexes simples peuvent aider à éviter le pire. Adopter les comportements qui sauvent, c’est être acteur de sa propre sécurité et de celle de ses proches: savoir éviter les risques, réagir de façon adaptée face à un danger, connaître les bons réflexes et les bons gestes pour ne pas être démuni face à l’urgence, qu’il s’agisse d’un accident de la vie courante, d’une catastrophe naturelle ou d’un attentat. Il est donc indispensable d’accompagner le citoyen dans sa mission de « premier maillon » de la chaîne des secours.

> Répondre à un besoin grandissant des citoyens

Les attentats de janvier et de novembre 2015 ont fait prendre conscience au public de la multiplication des risques environnants. Très vite, de nombreuses personnes ont exprimé le souhait d’apprendre les comportements qui sauvent. Cette prise de conscience doit aujourd’hui être transformée en actions concrètes.

Au‐delà des attentats, notre quotidien est parsemé de dangers de toutes sortes. Les citoyens ne sont que peu préparés pour savoir réagir de façon adaptée. C’est dans cette démarche qu’a été lancée en début d’année la campagne Devenez acteurs, initiezvous aux premiers secours. Elle a permis de sensibiliser gratuitement la population lors de séances de 2h, dans de nombreux sites partout en France.

> Un doubleenjeu pour une grande cause

Afin de consolider cette première démarche, les Sapeurs‐pompiers de France, la Croix‐Rouge française et la Protection Civile souhaitent faire de la mobilisation citoyenne pour la prévention desrisques et l’action de secours la grande cause nationale 2016, pour mettre l’accent à la fois sur les comportements préventifs et sur les gestes de premiers secours.

L’objectif de cette démarche collective est d’interpeller les citoyens sur l’importance des comportements qui sauvent pour faire de chacun un acteur de sa propre sécurité, en s’appuyant sur les actions et le maillage territorial de ces trois acteurs phare de la prévention des risques et de l’action de secours ».

 

À propos des dépositaires du dossier :

Les sapeurs‐pompiers de France, la Croix‐Rouge française et la Protection Civile, acteurs majeurs de la prévention des risques et de l’action de secours, mènent d’ores et déjà des actions de prévention et de formation sur l’ensemble de ces risques, grâce à un maillage territorial fort, organisé et performant.

La Fédération nationale des sapeurspompiers de France réunit plus de 268 000 sapeurs‐pompiers. Elle est la tête d’un réseau associatif composé de 99 unions départementales et de 7 250 amicales, étendu sur toute la France. Elle a pour mission la défense des droits et des intérêts des sapeurs‐pompiers ainsi que le développement de la vie associative, tant au service des sapeurs‐pompiers qu’au service de la population. De ses missions découlent naturellement des actions vers le grand public, tant par la formation aux gestes qui sauvent, que par des actions de sensibilisation pour faire du citoyen un acteur de sa propre sécurité.

 

Créée en 1864, la CroixRouge française est l’une des premières des 189 sociétés nationales qui rassemblent aujourd’hui 97 millions de personnes dans le monde autour de ses sept principes : humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité, universalité.

Avec plus de 9 000 intervenants secouristes et plus de 2 800 formateurs partout en France, la Croix‐Rouge française est un acteur incontournable de la formation aux premiers secours du grand public. Et depuis 2008, l’association s’est donné une priorité : responsabiliser les citoyens afin que chacun puisse passer du statut de victime potentielle à celui d’acteur responsable de sa propre sécurité et de celle de ses proches.

 

La Fédération Nationale de Protection Civile (FNPC), créée officiellement en 1965 à l’initiative du Général De Gaulle, est reconnue d’utilité publique par décret en 1969. En 2016, les 95 associations départementales (ADPC) qui sont affiliées à la FNPC représentent sur toute la France (métropole + outre‐mer) plus de 12 000 secouristes. La FNPC est un acteur reconnu dans les 3 domaines d’actions que sont les opérations de secours, la formation aux premiers secours du grand public et la formation professionnelle et l’action solidaire et sociale. En s’appuyant sur les ADPC et sur l’engagement et les compétences de ses bénévoles, la FNPC est un acteur majeur de la protection des civils et permet, par le biais de l’initiation à la protection et aux gestes de sauvegarde, une sensibilisation efficace à la culture du risque.

 

Croix rouge française

Les comportements qui sauvent, Grande cause nationale 2016 ? | Signes et Sens - Communiqué de presse

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.