La Ligue contre le cancer part en campagne « NON, notre santé n'est pas à vendre »

Du 25 au 30 avril 2016
La Ligue contre le cancer part en campagne « NON, notre santé n'est pas à vendre »

 

 En route pour 200 000 signatures pour la fin des prix exorbitants des médicaments contre le cancer change.org/cancers-chers-medicaments
 
Paris, le 22 avril 2016 - Le 7 avril dernier, la Ligue contre le cancer a tiré la sonnette d'alarme en lançant la pétition change.org/cancers-chers-medicaments pour demander la fin des prix exorbitants des médicaments anticancéreux. Objectif : obtenir un soutien populaire afin de peser dans les discussions et les prises de position lors du prochain G7, les 26 et 27 mai, à Tokyo. En quelques jours, déjà plus de 50 000 signataires se sont mobilisés. Pour renforcer cette mobilisation et la rendre plus visible, la Ligue contre le cancer lance une campagne inédite via le réseau d'affichage Insert pour briser les tabous et combattre l'opacité de la fixation prix des médicaments. Et vous, vous vous mobilisez quand ?
 
Une campagne choc pour une mobilisation vitale
Aujourd'hui, le secteur des « nouveaux médicaments » est un véritable business lucratif.
La preuve : le Keytruda®, prochain traitement contre le cancer de la peau coûtera en France, 100 000 euros par an par patient.
 
« Notre santé n'est pas à vendre » clame la Ligue contre le cancer.
Face à ce constat amer, les personnes malades et les familles concernées par le cancer s'inquiètent. Le prix excessif des médicaments pourrait remettre en cause un traitement adapté, et donc, in fine, la chance de guérison des personnes malades.
 Les signataires témoignent de cette situation alarmante, (plus de 10 000 commentaires déposés sur la plateforme change.org) :
« Je souffre depuis une dizaine d'années d'un mycosis fongoïde (lymphome cutané T). J'ai le sentiment que les laboratoires prennent les malades en otages pour s'enrichir honteusement. Je souhaite que ça cesse ! »
« Je bénéficie des avancées des traitements ciblés depuis plusieurs années. Il y a longtemps que la recherche et développement (R&D) sur ces molécules est remboursée mais les prix ne baissent pas pour autant... Enrichissement des laboratoires pharmaceutiques au détriment à terme des malades qui ne pourront plus accéder aux nouvelles molécules. »


« L'organisation d'Etats généraux du médicament est aussi nécessaire qu'urgente : le risque de confiscation du débat public sur ces questions est manifeste »
« Je pense que l'on va finir par choisir les patients à qui l'on doit vraiment donner des médicaments coûteux, comme le fait déjà le Royaume-Uni. Ce n'est pas acceptable. L'État doit revoir en urgence le tarif de ces médicaments avec les firmes pharmaceutiques qui abusent ! »

Via une campagne d'affichage Insert, du 25 au 31 avril, au niveau national, avec plus de 11 000 faces, le dessin réalisé par Chiara Arsego, illustratrice, va faire parler de lui.
 
Objectifs :
mettre sur la place publique ce problème qui nous concerne tous ; briser l'opacité de la fixation des prix des médicaments imposée ; appeler à la signature sur change.org/cancers-chers-medicaments ; sauvegarder notre système de santé.
 
 
Demain, pourrons-nous tous être soignés ? La mobilisation est indispensable !
Les prix des nouveaux médicaments contre le cancer sont injustifiés et insupportables ! Avec la Ligue contre le cancer, je veux la fin des prix exorbitants des médicaments pour en garantir l'accès à tous. Signez la pétition : change.org/cancers-chers-medicaments
 
Pour rappel, face aux prix excessifs des médicaments innovants en cancérologie, la Ligue contre le cancer plaide pour :
l'équité d'accès pour les personnes malades relevant de la prescription des médicaments innovants ;
la transparence dans la fixation des prix ;
le prix juste et pertinent fondé sur le coût réel de la recherche, du développement et de la production-distribution ;
la transparence des liens d'intérêts entre d'une part les décideurs en santé et les professionnels de santé et d'autre part l'industrie pharmaceutique ;
la participation des associations agréées de patients au Comité économique des produits de santé (CEPS) pour la fixation des prix des médicaments.
 
À propos de la Ligue contre le cancer
1er financeur associatif indépendant de la recherche contre le cancer, la Ligue contre le cancer est une organisation non-gouvernementale indépendante reposant sur la générosité du public et sur l'engagement de ses militants. Forte de près de 640 000 adhérents et 13 000 bénévoles, la Ligue est un mouvement populaire organisé en une fédération de 103 Comités départementaux. Ensemble, ils luttent dans quatre directions complémentaires : chercher pour guérir, prévenir pour protéger, accompagner pour aider, mobiliser pour agir. Aujourd'hui, la Ligue, fait de la lutte contre le cancer un enjeu sociétal rassemblant le plus grand nombre possible d'acteurs sanitaires mais aussi économiques, sociaux ou politiques sur tous les territoires. En brisant les tabous et les peurs, la Ligue contribue au changement de l'image du cancer et de ceux qui en sont atteints. Pour en savoir plus : www.ligue-cancer.net

La Ligue contre le cancer part en campagne « NON, notre santé n'est pas à vendre » | Signes et Sens - Communiqué de presse

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.