LA DISTRIBUTION D’ASSURANCE ECHAPPERA-T-ELLE A L’UBERISATION ?

 

 

Second courtier grossiste généraliste en France, Solly Azar est depuis 1977 un partenaire incontournable des courtiers, compagnies et grands comptes du marché de l’Assurance. La semaine dernière, Philippe Saby, son Directeur Général, a présenté à la presse une réponse pragmatique, issue d’une longue expérience du marché du courtage, à la question suivante : La distribution d’assurances échappera-t-elle à l’ubérisation ?

Oui, l’Assurance peut échapper à l’ubérisation car...

Le produit d’assurance est particulier, il est très réglementé, jusque dans sa distribution. C’est également un produit complexe et peu attractif, perçu souvent par les clients plus comme une obligation que comme un service. Il nécessite donc, notamment au moment de la souscription, l’accompagnement d’un interlocuteur de confiance. Ainsi, ce risque d’ubérisation doit conduire les intermédiaires à conforter dans la relation avec leurs Clients leur rôle de conseil, faire preuve de pédagogie et renforcer la proximité. Seuls ces facteurs clés feront la différence.

Par ailleurs, les mécanismes de l’assurance sont particulièrement complexes et méconnus des particuliers et des professionnels, ce qui limite encore ce risque d’ubérisation.
Pour autant, notre conviction est qu’il faut simplifier les produits d’assurance, à travers des offres explicites, qui puissent correspondre aux attentes du client, à son profil et à son usage. Par exemple, Solly Azar ne propose pas une gamme auto classique et globale, mais des contrats spécifiques pour les conducteurs malussés, les jeunes sans antécédent ou les propriétaires de véhicules haut de gamme.

Non, elle ne pourra échapper à l’évolution de la relation entre l’assuré et les acteurs de l’Assurance...

Les enjeux résident aujourd’hui dans la capacité de l’ensemble des parties prenantes à évoluer et à s’adapter pour faire face au développement du digital, qui a changé en profondeur les comportements et les attentes du client. Si le produit d’assurance ne peut être « uberisé », la relation, elle, doit se transformer. D’une relation imposée et verticale, nous allons vers un modèle d’échanges qui sera spatial, triangulaire et évolutif dans le temps entre les acteurs.

Pour cela, Solly Azar se donne pour objectif d’ici quelques mois de mettre à la disposition de ses intermédiaires et de leurs assurés, un espace transactionnel innovant : la Solly Box, qui permettra à l’assuré d’avoir accès à toutes les informations et fonctionnalités relatives à ses différents contrats d’assurance, tout en partageant cet espace avec son courtier, afin que celui-ci garde ce rôle de générateur de confiance et d’acteur de proximité, tout en bénéficiant des investissements de Solly Azar dans les meilleurs apports du numérique et de la digitalisation.

Afin d’accompagner ses intermédiaires dans cette transformation, Solly Azar mise sur les valeurs que l’entreprise porte depuis sa création et qui composent son ADN : la proximité et la différenciation. La proximité, via la mise en place de 10 chargés du développement commercial sur le terrain, et la création du « Solly Hub », plateforme de conseil et d’accompagnement à distance. La différenciation, par la refonte de l’ensemble de ses gammes, avec plus de 10 nouveaux produits en 2016, pour permettre aux courtiers de répondre aux besoins de leur clientèle, de développer leur portefeuille et fidéliser leurs assurés.

À propos de Solly AzarCrée en 1977, Solly Azar, 2nd courtier grossiste généraliste, conçoit, distribue et gère des assurances dommages et des assurances de personnes, destinées à une clientèle de particuliers et des professionnels. Solly Azar est aussi un acteur reconnu sur le marché des risques locatifs. Ses produits sont distribués via un réseau de 8.000 intermédiaires et au travers son activité partenariats grands comptes (constructeurs automobiles, grande distribution, établissements financiers).

400 collaborateurs - 59 millions d’euros de CA - Filiale à 100% de Verspieren, 1er courtier français indépendant

 

LA DISTRIBUTION D’ASSURANCE ECHAPPERA-T-ELLE A L’UBERISATION ? | Signes et Sens - Communiqué de presse

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.