35 ans de lutte contre la précarité et le gaspillage alimentaire

Le 30 septembre 2019 - Lors de la journée mondiale de l'alimentation et la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire qui se tiendront le 16 octobre prochain, les Banques Alimentaires rappelent leur engagement pour lutter contre la précarité et le gaspillage alimentaire et ouvrent leurs portes à cette occasion.

 

Les Banques Alimentaires, 35 ans d'engagement contre le gaspillage alimentaire

Engagées dans le Pacte National de Lutte contre le Gaspillage Alimentaire depuis 2013 et fortes de l'expérience de son réseau, les Banques Alimentaires sont un acteur majeur de la lutte contre le gaspillage alimentaire. L'écosysteme créé il y a 35 ans permet de distribuer plus de 113 000 tonnes de denrées, en sauvant 73 000 tonnes de produits qui auraient d, et en redistribuant ainsi  226 millions de repas à 2 millions de personnes grâce à 5400 associations partenaires, chaque année.

 

Jacques Bailet, Président de la Fédération Française des Banques Alimentaires : « Depuis la loi Garot de 2016, qui conduit les grandes surfaces à signer des conventions de dons aux associations pour les invendus consommables, nos bénévoles récupérent chaque année 48 000 tonnes, contre 39 000 avant la loi, soit une augmentation de 23% des volumes récupérés. »

 

Aller plus loin dans la lutte contre le gaspillage alimentaire : créer une économie circulaire solidaire

Le réseau des Banques Alimentaires innove avec des ateliers de transformation qui ont pour objectif de donner une seconde vie aux produits récupérés : les fruits et légumes de saison légèrement abîmés mais consommables ainsi que les viandes à date courte sont transformés (purées, soupes, plats cuisinés...) dans plus d'une dizaine d'ateliers répartis sur le territoire.

 

Ces ateliers permettent de diversifier les produits distribués aux associations et donc d'améliorer le quotidien des personnes.

 

Avec ces ateliers, les Banques Alimentaires oeuvrent à la mise en place d'une économie circulaire solidaire avec l'humain au centre : ces produits sont transformés dans les ateliers de transformation par des bénévoles et des personnes en insertion pour les bénéficiaires de l'aide alimentaire.

 

Pour Jacques Bailet, « au-delà de la logistique déployée au quotidien par les Banques Alimentaires, il s'agit de redonner du sens à l'action de nos associations en mettant l'Homme au centre de cette économie circulaire solidaire : celui qui transforme et celui qui reçoit. Des aliments qui n'ont plus de valeur marchande trouvent ainsi une nouvelle valeur en étant redistribués aux plus démunis. »

 

Le 16 octobre marquera également le retour du Camion Cuisine de Banques Alimentaires, après 35 villes étapes parcourues depuis le mois d'avril, et tout autant d'ateliers cuisine proposés aux bénéficiares, partout en France.

 

Monsieur Bailet - Président de la Fédération française des Banques Alimentaires est disposé à répondre à vos questions et/ou prendre la parole au sein de votre emission sur la semaine du 16 octobre. 

 

À propos des Banques Alimentaires

Créées en 1984, les Banques Alimentaires luttent depuis 35 ans contre la précarité et le gaspillage alimentaire. Premier réseau national d'aide alimentaire avec 108 implantations, les Banques Alimentaires collectent chaque année sur tout le territoire près de 113 000 tonnes de denrées alimentaires auprès de la grande distribution, de l'industrie agroalimentaire, des agriculteurs et du grand public, avec également l'aide de

l'Union européenne et de l'Etat, pour les distribuer à un réseau de 5400 associations et CCAS partenaires (Centre Communaux d'Action Sociale) et grâce à l'engagement quotidien de plus de 6 520 bénévoles et 508 salariés répartis sur tout le territoire.