Le mohinga, une soupe de poisson épicée, plat national du Myanmar

Les origines précises du mohinga ne sont pas clairement définies, mais il est ancré dans l'histoire ancienne du Myanmar. Certains estiment que le plat a évolué à partir des influences culinaires des civilisations indiennes et chinoises qui ont interagi avec la Birmanie au fil du temps. Ce plat ancestral est devenu populaire dans tout le Myanmar considéré comme le plat national du pays. Il est consommé à toutes les heures de la journée, mais il est particulièrement apprécié comme petit-déjeuner ou en collation.

  © istock

Le mohinga a évolué à partir des influences culinaires
des civilisations indiennes et chinoises qui ont interagi avec la Birmanie

 

Les origines précises du mohinga ne sont pas clairement définies, mais il est ancré dans l'histoire ancienne du Myanmar. Certains estiment que le plat a évolué à partir des influences culinaires des civilisations indiennes et chinoises qui ont interagi avec la Birmanie au fil du temps. Ce plat ancestral est devenu populaire dans tout le Myanmar considéré comme le plat national du pays. Il est consommé à toutes les heures de la journée, mais il est particulièrement apprécié comme petit-déjeuner ou en collation.
Le Myanmar a une forte influence bouddhiste, et le mohinga est associé à des célébrations religieuses et aux festivals bouddhistes. Il est servi généreusement lors de ces occasions spéciales. Les ingrédients du Mohinga sont en général des produits locaux et saisonniers. Le poisson utilisé peut varier selon la région, mais il est généralement d'eau douce comme le poisson-chat. La préparation de cette recette traditionnelle comprend souvent une combinaison de techniques, cuisson lente du bouillon avec des herbes aromatiques, des épices et des condiments pour créer une base riche en saveurs.

 

Ingrédients :

Pour le Bouillon :
  • 500 g de filet de poisson (panga, cabillaud, ou poisson du jour)
  • 1 oignon, haché
  • 3 gousses d'ail, écrasées
  • 1 morceau de gingembre (environ 5 cm), pelé et émincé
  • 1 tige de citronnelle, écrasée
  • 1 cuillère à soupe de poudre de curcuma
  • 1 cuillère à soupe de pâte de crevettes
  • Sel et poivre, selon le goût
  • 2 litres d'eau
Pour la Garniture :
  • 250 g de vermicelles de riz, cuites selon les instructions
  • Œufs durs, coupés en deux
  • Coriandre fraîche, hachée
  • Oignons verts, tranchés
  • Piments rouges, tranchés (optionnel)
  • Citron, coupé en quartiers

Préparation :

  1. Préparer le Bouillon :

    • Dans une grande casserole, ajoutez le poisson, l'oignon, l'ail, le gingembre, la citronnelle, la poudre de curcuma, la pâte de crevettes, le sel et le poivre.
    • Ajoutez l'eau et portez à ébullition. Réduisez le feu et laissez mijoter pendant 30-40 minutes pour développer les saveurs.
  2. Préparer la Garniture :

    • Faites cuire les vermicelles de riz selon les instructions sur l'emballage.
    • Préparez les œufs durs, coupez-les en deux.
  3. Assembler le Mohinga :

    • Retirez le poisson et les autres ingrédients solides du bouillon. Passez le bouillon à travers une passoire fine pour obtenir un liquide clair.
    • Remettez le liquide dans la casserole et ajoutez le poisson effiloché.
  4. Servir :

    • Pour chaque portion, placez une poignée de vermicelles de riz dans un bol.
    • Versez le bouillon chaud sur les vermicelles et le poisson.
    • Ajoutez les œufs durs coupés en deux.
    • Garnissez de coriandre fraîche, d'oignons verts, de piments rouges (si vous aimez épicé) et servez avec des quartiers de citron.

Le Mohinga est une expérience culinaire riche et complexe, avec des saveurs épicées, umami et acidulées. Bien que moins connu en France, il représente une part importante de la cuisine birmane et est souvent consommé comme petit-déjeuner ou collation au Myanmar.