Rentrée 2015 / Chronique : Planète Outre-mer

Images : © France television

 

Pour cette rentrée 2015, les 9 radios du Réseau Outre-mer 1ère proposent une chronique quotidienne pour dresser un bilan environnemental et climatique des Outre-mer. L’opportunité, avant, pendant et après la 21e Conférence des Nations Unies sur le Climat (COP 21) de comprendre les enjeux environnementaux en Outre-mer et de répondre aux attentes de plus en plus nombreuses des populations ultramarines sur cette question.

Temps forts :
Quelles richesses naturelles ? Quels risques ? Quelles solutions ? Caroline Marie répond, du lundi au vendredi, à
ces interrogations grâce à l’éclairage de spécialistes en abordant chaque semaine une thématique spécifique. Caroline Marie, est allée à la rencontre des acteurs de l’environnement dans l’ensemble des Outre-mer.
Espèces animales, pollution, pêche, pharmacopée, réserves naturelles, tourisme vert... Ces nombreux thèmes seront chaque jour traités sous un
angle différent, en proposant la mise en relation d’acteurs qui agissent sur ces problématiques spécifiques à la fois dans l’Hexagone et dans tous les Outre-mer sur l’ensemble du globe.
Planète Outre-mer est réalisée en partenariat avec la mission de création de l’Agence française de Biodiversité et le soutien du Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. La chronique est à écouter sur les 9 radios 1ère en Outre-mer et à retrouver en podcast sur le site www.la1ere/radio et sur la web radio Outre-mer 1ère www.la1ere/radio/direct.

Chronique Environnement
Présentation : Caroline Marie
Du lundi au vendredi. 2’30
Disponible sur les 9 radios 1ère (en Outre-mer), le site www.la1ere/radio et sur la web radio Outre-mer 1ère www.la1ere/radio/direct.

Grâce à des richesses naturelles exceptionnelles et un très fort taux d’endémisme, les Outre-mer placent la France en tête des pays les plus riches au monde en termes de biodiversité.

De plus grâce aux Outre-mer, la France possède le 2ème domaine maritime mondial incluant 55 000 km2 de récifs coralliens et lagons, soit environ 10 % de la superficie mondiale.

Dans le même temps, la France se place au sixième rang des pays hébergeant
le plus grand nombre d’espèces mondialement menacées (selon la Liste rouge de l’UICN publiée en 2013). Si ces espèces disparaissent, elles disparaissent de la planète...

Ces richesses et ces menaces confèrent ainsi à la France la responsabilité de la préservation de ces écosystèmes. Une responsabilité d’autant plus lourde et compliquée, compte tenu des difficultés économiques et sociales de ces territoires.
Rendez-vous également sur la page Facebook Outre-mer 1ère pour suivre l’actualité de l’émission et échanger avec les auditeurs et internautes.

Fabienne Bergeret

Rentrée 2015 / Chronique : Planète Outre-mer | Signes et Sens - Communiqué de presse

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.