En 2015, quatre Français sur dix continuent à ne pratiquer aucun sport

La quatrième édition du Baromètre Sport Santé de la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) dévoile qu’en 2015, quatre Français sur dix continuent à ne pratiquer aucun sport. Pourtant les bénéfices de la pratique sportive conquièrent de plus en plus de personnes depuis 2 ans, puisque le nombre de Français déclarant pratiquer un sport atteint désormais 62% des personnes interrogées (versus 57% en 2013 et 54% en 2012). Pour développer cette pratique encore davantage, l’entreprise a un rôle à jouer dans l’accompagnement à la pratique d’un sport : pour 3 actifs interrogés sur quatre, les employeurs devraient y inciter leurs salariés.

Baromètre annuel Sport Santé FFEPGV 2015* (volet 3)
de la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire
Pratique sportive : pour 75% des Français, l’entreprise a un rôle à jouer !

Pratique sportive des Français : les lignes bougent !
• 62% des Français déclarent pratiquer un sport, contre 57% en 2013.
• La moyenne de pratique sportive est de 3h et 12 minutes.
• Dans le détail, un tiers (32%), en fait une ou deux heures par semaine, tandis que 16% en font trois à quatre heures et 14% au moins cinq heures.

La sédentarité, un défi de société toujours d’actualité !
4 Français sur 10 (38% ) des Français déclarent n’avoir jamais pratiqué d’activité sportive (versus 46% en 2012 et 43% en 2013). Même s’ils sont moins nombreux d’années en années, le changement de comportement à l’égard du sport est progressif.
Cette sédentarité touche particulièrement les 35-54 ans (44%) et touche particulièrement les femmes de cette tranche d’âge (47%), alors que 40% des hommes sont concernés. Cela peut s’expliquer par le fait que celles-ci sont souvent des « cumulardes »...tentant de concilier vie professionnelle et vie familiale.

Les jeunes s’illustrent par une pratique plus importante du sport (68% des 15-24 ans) mais l’inégalité hommes-femmes demeure : seuls 21% des garçons de moins de 25 ans ne font pas de sport, contre 41% des filles du même âge

3 actifs sur 4 estiment que les employeurs devraient inciter les salariés à pratiquer une activité physique

• Pour 75% des personnes interrogées, les employeurs ont un rôle à jouer dans l’accès à la pratique sportive et les sportifs en ont encore plus convaincus (84%).
Nombre de salariés considèrent que cela les inciterait à pratiquer le sport de manière plus régulière :
- si leur employeur leur proposait une aide financière pour pratiquer leur activité physique près de leur lieu de travail (85% ; +8),
- organisait des séances de sport sur le lieu de travail (76% ; +7)
- ou dans un club situé à proximité (75% ; +9),
- Même s’il s’agissait juste de leur donner des informations sur les activités physiques existantes
près de chez eux (66% ; +9), cela pourrait également avoir un effet incitatif.

www.ffepgv.fr ou www.sport-sante.fr

En 2015, quatre Français sur dix continuent à ne pratiquer aucun sport | Signes et Sens - Communiqué de presse

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.