FRANCE 5 : COMMÉMORATIONS DU 13 NOVEMBRE



DIMANCHE 13 NOVEMBRE 2016
FRANCE 5 PROPOSE UNE PROGRAMMATION SPÉCIALE

FRANCE 5 : COMMÉMORATIONS DU 13 NOVEMBRE
©FTV

 

A l'occasion des commémorations du 13 novembre, France 5 se mobilise et propose une programmation spéciale. Après les rendez-vous à 18.35, C Politique, présenté par Karim Rissouli, et C Polémique à 19.45, présenté par Bruce Toussaint, qui reviendront sur ce sujet, Caroline Roux anime une soirée spéciale. La diffusion du documentaire "Vous n'aurez pas ma haine" de Karine Dusfour et Antoine Leiris, sera suivi d'un débat en présence d'Antoine Leiris. Le documentaire Paris restera toujours Paris, de Florence Troquereau, clôturera cette programmation spéciale.

20.50 SOIRÉE SPÉCIALE PRÉSENTÉE PAR CAROLINE ROUX

VOUS N'AUREZ PAS MA HAINE
Documentaire de 70', réalisé par Karine Dusfour et Antoine Leiris, produit pas Eclectic Presse.

Antoine Leiris, journaliste et auteur du texte emblématique Vous n’aurez pas ma haine part à la rencontre de celles et ceux qui, depuis le 13 novembre dernier ou parfois depuis plusieurs années, s’appliquent à construire une vie tournée vers les autres sur les décombres de celle qu'ils ont perdue ce jour-là. Peut-être juste pour ne pas donner raison aux terroristes, peut-être aussi pour donner un sens à des vies qui n’en avaient plus. Un message qui mêle optimisme et émotion, volonté de ne pas plonger dans un repli sur soi et désir de reprendre le fil de sa vie.
Aurelie, Djamel, Amaury, Nicolas et tous les autres... des rencontres, des moments partagés, des itinéraires et des histoires fortes. Pour comprendre ce qui pousse quelqu’un à préférer l’action à la résignation, les lumières à l’obscurantisme, l’amour à la haine, la rencontre au repli sur soi. Par effet miroir, Antoine Leiris a cherché à comprendre sa propre réaction, mais aussi à savoir à quoi ressemblera demain, après-demain et tous les jours suivants. La haine refait-elle surface ? Le désir de vengeance est-il plus fort ? Peut-on réellement dépasser la mort d’un fils, d’une fille, ou de l’être que l’on a aimé durant toute sa vie ? Comment vivre l'absence ?

DÉBAT PRÉSENTÉ PAR CAROLINE ROUX
En présence d'Antoine Leiris et de quelques autres invités (noms à venir), Caroline Roux reviendra sur le film et sur "l'après-attentats".

22.40 PARIS RESTERA PARIS
Documentaire de 70', réalisé par Florence Troquereau, produit par Martange Production.

Le 13 novembre dernier, cent trente personnes ont été assassinées dans les rues de Paris et de Saint-Denis. Principalement des jeunes, qui prenaient du bon temps en terrasse ou à un concert. Un attentat terroriste qui a visé un certain art de vivre : celui du plaisir, du vivre-ensemble, du partage et de mille et une autres petites choses qui incarnent la liberté.

Devant l’ignominie, les Français ont trouvé refuge auprès grands auteurs dont la pensée les a aidés à supporter l’insupportable. Déjà en janvier 2015, lors de la première vague d’attentats terroristes à Paris, le « Traité sur la tolérance » de Voltaire avait rencontré un nouveau public. Cette fois, ce sont les mots d’un auteur américain, Ernest Hemingway, qui ont réconforté la nation. Dans « Paris est une fête », l’écrivain déclare sa flamme à la vie parisienne qu’il a connue pendant l’entre-deux guerres. Une célébration en forme d’hommage qui, un siècle plus tard, connaît un écho formidable traduit par un nouveau succès de libraire.
Mais quelle est donc cette fête louée par Hemingway et dans laquelle chacun, à Paris et dans le monde entier, s’est reconnu au lendemain des attentats ? A quelles valeurs correspond-elle ? A quand remonte-t-elle ?
Cet art de vivre à la Française, que Paris incarne si bien, est en fait bien moins anecdotique qu’il n’y paraît et est profondément ancré dans notre culture. Souvent incarné par des artistes, au fil du temps, nous allons le redécouvrir en allant à la rencontre d’auteurs, de comédiens, d’humoristes ou de créateurs contemporains qui nous parlent de leur Paris, faisant souvent référence à l’histoire de la capitale et celle de la France. En rendant ainsi hommage à la convivialité, la frivolité, l’esprit critique ou la liberté, ils dessinent un manifeste de résistance face à l’obscurantisme, l’art de vivre à la parisienne étant devenu une véritable revendication.

Plus d'infos sur www.france-5.fr

FRANCE 5 : COMMÉMORATIONS DU 13 NOVEMBRE | Signes et Sens - Communiqué de presse

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.