Les lois de l'amour / loi numéro 2 - Remettez-vous de votre précédente histoire avant d'en commencer une nouvelle

 

 

Qui que nous soyons, la vie ne nous épargne pas. Certains d’entre nous s’en sortent mieux, d’autres sont plus vulnérables. En fait, ce sont nos blessures qui nous façonnent, elles ne sont donc pas toutes préjudiciables sur le long terme. À court terme, cependant, nous avons parfois besoin de nous en remettre avant de pouvoir reprendre la partie.

Si vos récents épisodes amoureux vous ont rendu névrotique, mieux vaut réparer les dégâts avant de vous remettre en quête de l’âme sœur. Autrement, vous ne pourriez pas lui montrer ce que vous valez vraiment. Par ailleurs, étant encore trop préoccupé de votre propre cas, vous ne seriez pas capable de vous intéresser suffisamment au sien.

Si vous faites à nouveau fausse route (ce qui peut arriver à chacun d’entre nous), vous risquez de finir plus perturbé encore qu’au départ. Et même si vous réussissiez à rencontrer une personne qui soit réellement compré- hensive, attentionnée et aimante, vous risqueriez de souffrir l’un et l’autre de votre impréparation à vous investir dans une relation.

J’ai une amie qui est sortie d’une relation amoureuse complètement brisée. Elle a ensuite rencontré un homme adorable, attentionné et protecteur, exactement le profil du partenaire qu’elle pensait lui convenir. Pendant deux ans, il s’est occupé d’elle, jusqu’à ce qu’elle soit redevenue une femme forte et indépendante. Et que s’est-il passé ? Leur relation n’y a pas résisté.

Elle n’était plus la femme dont il était tombé amoureux. Nombreux sont les hommes qui aiment rencontrer une femme indépendante et dotée d’une forte personnalité, mais ce n’était pas son cas. Lui aimait les femmes fragiles qui avaient besoin qu’on s’occupe d’elles.

Là est le danger. Même si vous rencontrez la personne idéale, elle risque de n’être la personne idéale que pour celui ou celle que vous êtes aujourd’hui, mais que vous ne serez plus une fois que vous serez à nouveau vraiment vous-même, une fois que vous aurez fini de vous remettre de vos déboires. Je ne dis pas qu’une telle relation est vouée à l’échec, mais le fait est qu’il est rare, bien rare qu’elle réussisse.

Par conséquent, soyez bon avec vous-même. Courez vous cacher, tant que vous n’aurez pas fini de soigner vos blessures. Profitez plutôt de la compagnie de vos amis et de vos proches. Avant de chercher à rencontrer à nouveau quelqu’un, attendez de vous sentir mieux. Enfin, quand vous vous sentirez mieux, tâchez de rencontrer une personne qui soit, elle aussi, à peu près guérie de ses échecs : bien évidemment, cette Loi s’applique dans les deux sens. Il faut que vous puissiez, l’un et l’autre, vous voir tels que vous êtes vraiment, et que vous entamiez votre relation comme vous souhaitez qu’elle se poursuive.

Richard Templar*

 

 

Pour en savoir plus, lire :
Les 100 lois de l'amour
*Richard Templar
http://www.editionsleduc.com